Ostéopathie

IMG_9562.JPG
IMG_9370.JPG
main_edited.png

L’ostéopathie est une médecine douce, et avant tout une médecine holistique, c’est-à-dire qui prend le corps dans son ensemble. Le praticien utilise ses mains comme seul outil. Lors d’une séance d’ostéopathie, le but est de repérer les restrictions de mobilité (articulaires, viscérales, musculaires…) et de les libérer, afin de rétablir un état d’équilibre.

Yeux.png

Une dysfonction ostéopathique (ou restriction de mobilité) peut avoir des conséquences sur l’ensemble du corps. L’animal compense pour essayer de trouver un nouvel état d’équilibre. Généralement, une dysfonction que l’on appelle « primaire », est la source des autres dysfonctions qui lui sont « secondaires ». Souvent, les dysfonctions ne sont  visibles par un regard extérieur qu’après la mise en place de plusieurs dysfonctions secondaires, quand le corps exprime clairement des difficultés à compenser. Cela peut être visible par des zones de douleurs, un changement de posture, par un état de fatigue anormal…

Coeur_edited.png

Dans ma pratique, j’utilise des techniques structurelles (on agit sur les segments osseux, articulaires et musculaires), viscérales (organes) et crâniennes (travail sur les os du crâne). J’utilise également d’autres techniques telles que des techniques réflexes ou encore la force de traction médullaire. Il existe de nombreuses façons de travailler en ostéopathie, et tout autant de techniques. C’est pourquoi il est primordial de continuer à se former.

Au delà du coté « technique », mon approche est douce, bienveillante et toujours dans le respect de l’animal.